MICHEL DUPART

Un homme d’engagement

Michel qui êtes-vous ?

J’ai 60 ans et habite en plein coeur d’Orgeval depuis 5 ans après avoir
vécu à Morainvilliers pendant 30 ans avec mon épouse Corinne, avec qui je suis marié depuis 1986, et mes deux garçons qui y ont grandi. Se rapprocher du centre d’Orgeval, de ses services, était une évolution naturelle et voulue depuis des années pour aborder une autre phase de notre vie.
Après une vie professionnelle pour des groupes internationaux tels que Bouygues et Quadient jusqu’au poste de cadre de direction, je suis depuis 2017 attaché parlementaire de Martin Lévrier, Sénateur des Yvelines.

Le monde associatif a toujours été une composante importante
de ma vie, entraîneur diplômé d’état de Basketball, j’ai entraîné
à Versailles, puis au Chesnay ainsi qu’à Poissy pendant plus de 20 ans. En 2007, j’ai rejoint l’Association de Défense de l’Environnement des Riverains de l’A13 et travaillé avec la Maire de
Morainvilliers Fabienne Deveze ainsi que le député David Douillet.

Le soutien de Karl Olive, maire de Poissy et de Martin Lévrier,
Sénateur des Yvelines, nous conforte dans le sérieux du
projet dont nous présentons ici quelques axes forts.

Pourquoi vous présentez-vous à l’élection municipale du 15 mars 2020 ?

Il faut être sérieux avec les deniers publics. Il faut aussi être courageux pour préparer un bel avenir pour notre commune, nos enfants et petits-enfants. Les Orgevalaises et Orgevalais ont trop souffert de l’excès de constructions pendant les 5 dernières années dans les hameaux historiques. Contrairement à l’équipe sortante, nous limiterons les constructions dans les hameaux historiques. Nous préparerons l’arrivée d’élèves plus nombreux. Avec les investissements de l’intercommunalité
nous réaménagerons les installations pour les associations. Nous démarrerons le réaménagement de la zone d’activité des 40-sous. Nous sommes déterminés. Je veux incarner le renouveau pour notre ville autour d’un projet de transition, respectueux de l’esprit village, maîtrisé et partagé.

Qu’est-ce qu’un bon maire ?

Être un bon maire, c’est être proche, à l’écoute, sincère et intègre. C’est aussi fixer le cap, rassembler et animer des femmes et des hommes compétents autour de projets. Depuis 2016 et notre inclusion dans l’intercommunalité GPS&O, c’est aussi garantir la fluidité des relations avec les administrations, les décideurs
politiques clés de l’échelon intercommunal, départemental, régional, et de l’État. C’est ensuite et surtout servir celles et ceux qui paient pour un service
public digne de ce nom : les habitants. C’est être le maire de tous les Orgevalais et pas celui de quelques-uns. Vous lirez au fil des pages de notre programme, l’importance de travailler en bons termes avec l’intercommunalité et les principaux décideurs politiques locaux. Ce sont eux qui seront très souvent les investisseurs à Orgeval, notre ville portant les frais de fonctionnement. Nous sommes en capacité, nous avons déjà les bons contacts.

Quelles seront vos priorités si vous êtes élu ?

Ma première décision sera de lancer le projet de modification du plan de circulation. Un bon maire c’est aussi celui qui assure la sécurité des habitants. Nous ne pouvons plus laisser la situation se dégrader. Les solutions seront soumises à l’avis de la population. Avec le département, la Communauté Urbaine et nos voisins, nous mettrons en oeuvre dès le mois de septembre 2020 les premiers changements. Je m’engage aussi dès mon arrivée à mandater un organisme indépendant pour réaliser un audit complet de l’état des finances publiques de notre ville car un bon maire c’est un bon gestionnaire. Aucun projet présenté n’impactera la fiscalité Orgevalaise,
notamment le rapprochement avec Morainvilliers parce que le différentiel fiscal est trop important et nous obligerait à augmenter significativement les impôts des Orgevalais. Les conditions d’un rapprochement à court terme ne sont donc pas remplies. Ma volonté est claire, la fiscalité locale n’augmentera pas pendant la mandature. Concernant l’aménagement, le PLUi a été voté le 16 janvier 2020. Il entrera en vigueur le 1er mars.
Je m’engage à réduire très fortement le nombre de constructions dans les hameaux historiques.

Mais aussi, je m’engage à rendre Orgeval plus sûre pour les habitants, les commerçants, pour la sortie des écoles, par la mise en place de la vidéo protection reliée à un centre de supervision 24h/24 et 7j/7 et de rendre possible et sûr l’usage des trottoirs et des pistes cyclables.

Nous allons faire démarrer rapidement les travaux de réaménagement de la zone d’activité et notamment le réaménagement de la RD113 et de deux ronds-points ainsi que le démarrage d’un nouveau projet à la place d’Art de Vivre.

Orgeval est une ville d’aujourd’hui et de demain à l’état d’esprit village et ville de projets : zone d‘activité,
écoles, médiathèque, équipements sportifs, etc., vous pouvez compter sur toute mon énergie et ma volonté pour agir et que Orgeval retrouve toute sa place. 

 

 

finances & budget

Diagnostic

Situation financière contrastée : Notre commune semble afficher un bon équilibre financier.
Mais l’augmentation des dépenses de fonctionnement affecte les marges de manoeuvre. La commune souffre aussi d’un déficit d’investissement  par rapport à l’évolution  démographique déjà connue.

Nos objectifs
  • Meilleure maîtrise des finances
  • Un budget aligné avec vos besoins
  • Mieux sans hausse de la fiscalité locale !
  • Pas d’augmentation de la fiscalité locale durant le mandat
    (sous réserve du résultat d’un audit indépendant)

    Investissement responsable

    Nos propositions

    Adopter une politique tarifaire
    favorable pour les familles

    Pas
    d’augmentation
    de la fiscalité locale 
    durant le mandat

    (sous réserve du résultat d’un audit indépendant)
    Notre engagement
    Nous ne ferons  pas d’investissement
    sans un minimum de subventions de 40% du département, région,état, CAF, …

    Économies sur les dépenses
    de fonctionnement :

    • Politique d’achat performante
    • Groupement de marchés avec d’autres collectivités
    voisines (Intercommunalité)

    Atteindre l’efficience économique
    Nomination d’un élu et affectation d’un agent
    municipal pour faire la chasse aux subventions
    et optimiser les achats

    Nos grands projets

     

     

    Gouvernance

    Diagnostic


    Les projets qui attendent Orgeval réclament tous de la fiabilité, de la convergence et de l’écoute. Cela rejoint les ambitions de la loi sur la transformation de la fonction publique du 7 août 2019, qui pousse à repenser le lien entre les collectivités et leurs usagers. La gouvernance* propose un cadre régulé et sûr pour accueillir ces transitions tout en respectant l’identité orgevalaise.

    * Depuis 2003, la gouvernance d’entreprise révolutionne les conseils d’administration « entre amis ou en famille » pour en faire des lieux de décision hautement professionnalisés s’ils en maîtrisent les bonnes pratiques. La toute nouvelle gouvernance publique en est issue.

     

     

    développement économique

    Diagnostic

     

    La zone d’activité des 40-Sous est en perte de vitesse (infrastructures et accès routiers mal adaptés).

    Le commerce du centre-ville s’est diversifié et le marché étoffé, mais ils sont menacés par le manque de stationnement.     

    Certaines professions libérales et certains indépendants cherchent des solutions d’installation.

    Transition & innovations

    • Maintenir et développer le centre-ville

    • Élargir la zone de chalandise par des actions ciblées,
      et accompagner les professionnels sur le digital
    • Obtenir un label de qualité nationale
    • Contribuer à animer le centre-ville en concertation
      avec les commerçants

    • Créer des emplois

    Organiser des événements et réunions sur la création
    et la reprise d’entreprises avec les organismes et associations partenaires

    Faciliter l’obtention d’informations et autorisations en mairie.


    • Soutenir les artisans & indépendants

    • Solliciter les entrepreneurs locaux dans la fourniture
      des services communaux en conformité avec les règles
      des marchés publics
    • Autoriser le stationnement des professionnels Orgevalais
      devant le domicile des clients et dans les hameaux

    Le grand projet pour les Orgevalais  :
    une zone d’activité entièrement réaménagée

    • Déplacement de la RD113 pour une circulation plus fluide (négociation avec le département)

    • Protection du village contre les nuisances par des solutions paysagères

    • Dynamisation économique : start-up, pépinières
      d’entreprises, …

     

     

    TRANSPORTS

    Diagnostic

    • Le succès de la ligne de bus A14 Express est incontestable. Faute de gare routière dans la zone d’activité, les usagers voient leurs conditions  d’utilisation se dégrader : insécurité, absence
      de parking sécurisé (voitures, deux roues), éloignement entre l’arrêt de bus du départ et celui du retour, éclairage dangereux.
    • Les Orgevalais n’ont pas de transport en commun pour
      atteindre la gare de Villennes-sur-Seine.
    • La taille des bus et leur fréquence sont inadaptées et les hameaux ne sont pas desservis.

    Vie &
    mobilité

    Faciliter l’usage et l’accès aux transports en commun
    au plus grand nombre et de toutes les manières : à pied, en voiture, à vélo, en trottinettes, …

    GARE ROUTIERE

    Mettre en oeuvre la gare routière
    en collaboration avec le département
    et la Communauté Urbaine pour répondre
    à l’augmentation du nombre
    de bus que nous négocierons avec
    Île-de-France Mobilités.

    NAVETTE MINIBUS

    Créer une navette minibus
    entre Orgeval-centre et la gare
    de Villennes-sur-Seine via la gare
    routière en collaboration avec Île-de-
    France Mobilités.

    CONNEXION

    Connecter la future gare routière
    par des voies douces aux différents
    hameaux.
    Négocier avec Poissy pour que le
    minibus de Béthemont passe par le
    centre-ville d’Orgeval.

     

     

    urbanisme

    Diagnostic

    Le développement urbanistique d’Orgeval est
    soumis à une pression des promoteurs et marchands
    de biens, au rattrapage des logements
    sociaux et à une situation conflictuelle avec la
    Communauté Urbaine GPS&O.
    Les conséquences au quotidien et à court terme sont : une
    sur-densification, une circulation importante, le
    manque de places de stationnement, le délabrement
    de la zone d’activité, l’inadaptation des infrastructures
    notamment scolaires.

    Vers une ville
    apaisée

    Circulation, stationnement

    Nos objectifs

    • Permettre à tous de se déplacer et de stationner en toute sécurité
    • Réviser le plan de circulation dans les mois qui suivent
      l’élection en collaboration avec les habitants

    Nos propositions

    • Mettre en oeuvre progressivement le nouveau plan de circulation dès la rentrée de septembre 2020
    • Réaménager avec le département une nouvelle RD113, positionnée le long de l’A13 (financement = département) :
      Protéger le côté ville par un espace arboré avec circulations douces
      Créer deux ronds-points avec passage en souterrain
      Réaliser des trottoirs et pistes cyclables
    • Établir un plan triennal d’investissement avec la
      Communauté Urbaine pour la réfection/création des voiries
      et trottoirs
    • Renouveler et/ou revoir les marquages au sol
    Sécurité
    La sécurité est devenue à Orgeval une priorité absolue. Les vols, le non-respect de la vitesse, les dépôts sauvages, les dégradations sont bien réels. Nous assurerons une meilleure protection des Orgevalaises et Orgevalais.
    • Inondations : Nous reverrons le plan de prévention avec le Syndicat Mixte Seine et Oise (SMSO) en charge du sujet pour Orgeval, et la Communauté Urbaine pour mieux le maîtriser
    • Vidéo protection : nous améliorerons en partenariat avec Poissy, les caméras de vidéo protection pour qu’elles soient rattachées au CSU (Centre de Supervision Urbain) de Poissy, actif 24h/24 et 7j/7
    • Sécurité routière : nous ferons respecter les limites de vitesse

    Logements

    Nos objectifs

    • Limiter les constructions par la mise en place d’une veille foncière avec l’EPFIF (Établissement Public Foncier d’Île-de-France)
    •  Subventionner l’achat des terrains pour des petits et moyens programmes sociaux et déduire la subvention des pénalités
      qu’Orgeval paye pour ne pas avoir suffisamment de logements sociaux en regard de la loi SRU (Solidarité et Renouvellement Urbain)
    • Renforcer les exigences écologiques des constructions et faire appliquer la charte paysagère
    • Créer des logements en accession sociale à la propriété à la place
      des logements sociaux. Financement privé

    Nos propositions

    • Limiter les programmes immobiliers dans les hameaux historiques du sud
      A13 et au Tremblay.
      Par exemple :
      Rue de Villennes, 30 logements au lieu de 110 prévus par l’équipe sortante
    • Un Écoquartier Négocier avec la région une mutualisation dans le cadre du PLUi d’un secteur situé à gauche après le pont du Novotel en direction de Poissy, pour la construction
      d’un Écoquartier
    • Aux entrées d’Orgeval favoriser des Écoquartiers à caractéristiques écologiques

     

     

    ENSEIGNEMENT AFFAIRES SCOLAIRES

    Nos propositions

    Deux groupes scolaires pour le premier degré

    L’accueil des élèves de maternelle et d’élémentaire se fera en deux groupes scolaires en créant de nouveaux locaux à La Fontaine. Avec ce projet, soumis à l’adhésion de la communauté éducative, ce sera pour chacun des deux groupes : une meilleure continuité entre maternelle et élémentaire, moins d’élèves par classe, moins de déplacements en voiture et des accueils de loisirs renforcés ; chaque classe aura son ATSEM. L’enveloppe globale de ce projet pour la commune, autour d’1 million d’euros*, sera donc  inférieure à celle de la construction d’une nouvelle école. De plus, un dépose-minute sera créé à l’école Pasteur.


    * L’investissement sera porté à hauteur de 70%
    par le département.

    Diagnostic

     

    Une étude prospective de 2016 met en lumière l’impérieuse nécessité de construire 7 classes supplémentaires pour accueillir les nouveaux élèves.L’école Pasteur accueille trop d’enfants.

    L’implantation de l’élémentaire d’un côté et de la maternelle de l’autre oblige les parents à courir d’une école à l’autre.

    Le nombre d’ATSEM est insuffisant.

    Par ailleurs, avec plus d’habitants, les collèges existants seront aussi saturés.

    Orgeval :
    une ville où
    il fait bon étudier
    et s’épanouir

    Un Collège
    à Orgeval

    Nous avons initié avec le département l’implantation d’un collège public à Orgeval. Avec l’Éducation nationale, il bénéficiera d’un label Euroscol (plurilinguisme) et d’une dynamique de parcours
    d’excellence en arts (classe à horaires aménagés musique – danse) et en sport (golf) qui débuteront dès l’élémentaire. Financement par le département.

    Accompagner
    dès à présent la transition
    école – collège

    Avec la communauté éducative, nous porterons
    auprès du rectorat un projet innovant
    d’implantation de classes de 6e dans les locaux
    de l’école Pasteur pour éviter la rupture CM2-
    6e dès la rentrée scolaire 2021-2022 !

     

     

    CULTUre PÉRI ET EXTRASCOLAIRE

    Orchestre à l’école

    • Un projet fédérateur avec les professeurs de
      l’école élémentaire et du conservatoire de
      Poissy.
    • Une passerelle entre école et famille, une composante
      forte de la vie locale qui crée du lien
      entre générations.
      Financement avec subventions et mairie.

    Nos objectifs

    Un continuum éducatif renforcé avec des parcours
    d’excellences scolaires et extra-scolaires :

    • Par un accès ouvert aux langues, à la culture,aux sports, à la citoyenneté et l’éco-responsabilité
    • Pour enrichir les expériences, les apprentissages et l’épanouissement de l’enfant
    • Pour garantir une offre solide d’activités à l’appui de partenariats robustes

    Un campus connecté pour se former

    Pour réduire les déplacements des Orgevalais, nous proposerons en partenariat avec des universités, associations et collectivités, une structure pour amener des formations supérieures auprès des jeunes et des adultes, notamment
    des femmes.

    Diagnostic

    Les structures de loisirs aujourd’hui ne sont plus suffisamment porteuses d’un intérêt éducatif particulier, ce qui se traduit par une baisse de la fréquentation de ces structures surtout à partir de l’élémentaire.

    Améliorer la qualité des accueils de loisirs périscolaires et extrascolaires :
  • Une formation spécifique des animateurs
  • Une articulation des projets avec les valeurs de la commune
  • Un comité de pilotage participatif pour enrichir et suivre les projets

  • Sensibiliser les enfants à la nature et à la protection de l’environnement :
    • Créer une école de la campagne et de la forêt et un jardin pédagogique
    • Promouvoir le lien intergénérationnel par un programme d’accueil des seniors et par l’échange des savoir-faire entre générations
    • Encourager les jeunes à la lecture et à l’écriture par : – des espaces spécialement dédiés à la lecture dans les structures de loisirs – des animations avec la médiathèque

     

     

    transition écologique

    Diagnostic

    Orgeval souffre de plusieurs paradoxes. Nous bénéficions sur un territoire assez restreint de nombreuses commodités et de commerces diversifiés. Cependant l’absence d’infrastructures et un plan de circulation inadapté ne favorisent pas l’utilisation des moyens de transports écologiques. En outre, malgré notre environnement privilégié, notre patrimoine naturel et agricole est menacé par une urbanisation galopante et nos agriculteurs sont trop souvent stigmatisés. Enfin, à l’heure du développement des énergies renouvelables, notre commune ne semble pas appréhender les nombreuses opportunités qui nous permettront
    de nous positionner sur la voie de l’autonomie énergétique.

    Orgeval une ville en transition

    Sommaire du programme Orgeval Cap Renouveau